PHILIPPE DURAND, Sioule et caetera