PETER BUGGENHOUT


  • Neues Museum 5 Luitpoldstraße Nürnberg, BY, 90402 Germany

Kein Schatten im Paradies

 

Dans cette exposition Pas d'ombre au paradis, le sculpteur Peter Buggenhout crée des objets énigmatiques de qualité indéfinissable - toujours semblables et pourtant mutées, assemblages de matériaux amorphes, accumulations volumineuses, parfois expansives pour de nombreux matériaux. Ils proviennent de l'héritage de l'humanité misérable, de ne pas traiter la société de déchets. Ses œuvres semblent être arrêtés dans un état entre la réalité et l'imagination. Très souvent pour ses solo show, le titre provient de références mythologiques, philosophiques ou bibliques, qu'il lie à son travail. 

Les sculptures de l'artiste ressemblent à des objets traditionnels comme des reliques vues d'un autre temps, ces accumulations de traces humaines de l'avenir lointain. Leur présence physique massive donne un sens réconfortant à l'ère de la dématérialisation, et se révèlent être des commentaires mystiques et surtout analogiques pour se stabiliser dans la mondialisation, le monde numérique. Le titre de l'exposition Pas d'ombre au paradis joue sur l'allégorie de la grotte de Platon où les ombres agissent comme une métaphore de l'illusion de la réalité. Peter Buggenhout, il revient toujours à la représentation de la réalité dans toute son oeuvre, comme un portrait impitoyable du monde qui nous entoure.

La série de travaux The Blind Leading The Blind comprend un corps massif, recouvert d'épaisses couches de poussière sombre. La consistance de la surface avale la lumière. On dirait qu'ils ont été récupérés d'épaves des profondeurs des mers, au moins ils semblent venir d'un autre monde, pris au piège dans leur temps, comme conservés dans la désintégration. Cette impression est matérialisée par la poussière qui agit comme une incarnation de temps et marque l'arrêt.

Mont Ventoux est un groupe de sculptures, qui forme presque un paysage - par leur surface insaisissable bronzé, tourné à l'envers et conçues à partir d'estomac de vaches.

D'autres sculptures Gorgo, travail intitulé après la créature Medusa, sinistre personnage de la mythologie grecque. Des sculptures à plus petites échelle dont la substance caractéristique se forment dans le sang de cheval et crin imbibé de goudron. Aussi ces créatures mythiques semblent être prises notre monde comme si elles étaient gelées à un moment donné de leur propre processus de désintégration.

 

Visite guidée de l'exposition les week-end. Plus d'informations sur le site du musée. 

Discussion avec l'artiste dimanche 24 septembre pour la clôture de l'exposition.

July 18
ALAN VEGA